» Details

Chanter et lire dans le récit médiéval

Ibos-Augé, Anne

Chanter et lire dans le récit médiéval

La fonction des insertions lyriques dans les oeuvres narratives et didactiques d'oïl aux XIIIe et XIVe siècles

Series: Varia Musicologica - Volume 17

Year of Publication: 2010

Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2010. 1296 p., nombr. tabl. et ex. musicaux
ISBN 978-3-0343-0032-2 br.  (Softcover)
ISBN 978-3-0351-0064-8 (eBook)

Weight: 1.790 kg, 3.946 lbs

available Softcover
available PDF
 
  • Softcover:
  • SFR 164.00
  • €* 146.30
  • €** 150.40
  • € 136.70
  • £ 109.00
  • US$ 177.95
  • Softcover
  • eBook:
  • SFR 172.80
  • €* 162.67
  • €** 164.04
  • 136.70
  • £ 109.00
  • US$ 177.95
  • eBook (PDF / Epub)

» Currency of invoice * includes VAT – valid for Germany and EU customers without VAT Reg No
** includes VAT - only valid for Austria

Discipline

Book synopsis

Le phénomène consistant à insérer des éléments lyriques dans des textes narratifs et didactiques prend son origine en France du Sud mais connaît véritablement son apogée dans les œuvres de langue d’oïl. Il est réparti sur une période assez courte, soit entre la fin du XIIe siècle et le début du XIVe, avant de subir de profondes modifications au cours du XIVe, particulièrement avec les dits de Guillaume de Machaut. Jusqu’alors, outre une évolution stylistique du procédé chez les écrivains, de Gautier de Coinci à l’auteur du Rosarius, on dénote surtout une différenciation de la fonction dans les citations à l’intérieur de leurs œuvres-hôtes. Dans les œuvres narratives, les insertions peuvent être divertissantes ou prendre une dimension discursive.
Dans les œuvres didactiques, elles agissent plus souvent à la manière d’exemples, véritables « autorités » sur lesquelles se basent les auteurs. Plus rarement enfin, les citations jouent un rôle formel dans leurs œuvres-hôtes. Cette étude se propose d’examiner, parallèlement aux fonctions littéraires des citations, leur rôle proprement musical, à travers l’analyse des citations, livrées par les manuscrits, ou restituées par les soins de l’auteur d’après les sources musicales parallèles que constituent les chansonniers médiévaux.

Contents

Contenu : Intertextualité – Interactions entre littérature et musique au Moyen Age – Roman médiéval – Refrains, chansons courtoises, motets (formes musicales médiévales) – Fonctions musicale et mémorielle de la citation – Auteurs narratifs et trouvères.

About the author(s)/editor(s)

Anne Ibos-Augé, ancienne élève du CNSMDP (histoire de la musique, analyse, esthétique), agrégée de musique, a soutenu sa thèse de doctorat en 2000 sur La fonction des insertions lyriques dans des œuvres narratives et didactiques aux XIIIe et XIVe siècles. Elle a enseigné au département de musicologie de l’université de Bordeaux et poursuit actuellement des recherches sur le répertoire des refrains au XIIIe siècle, tout en participant régulièrement à des congrès internationaux de musique et de littérature.

Reviews

«There is a wealth of information here that will certainly prove invaluable to any future scholars working from either a literary or a musicological perspective on the phenomenon of lyric insertions in Old French texts.» (Sylvia Huot, Medium Ævum LXXXI, 2012/I)

Series

Varia Musicologica. Bd 17
Herausgegeben von Peter Maria Krakauer